Enseignement de l’histoire. Enjeux, controverses autour de la question du fascisme

 
mardi 23 février 2016
par  Gisèle Jamet, Joëlle Fontaine

L’enseignement de l’histoire n’a jamais été un sujet neutre. Les gouvernements se sont toujours méfiés de cette discipline qui donne trop à penser, qui ne rentre pas dans la norme.
Mais, telle qu’enseignée aujourd’hui au collège et au lycée, a-t-elle encore pour objectif de donner aux jeunes les clés pour comprendre le monde actuel ? Elle semble désormais surtout vouloir leur faire accepter l’absence d’alternative à notre monde tel qu’il est, et tel qu’il avance.
En décryptant la conception des programmes actuels de l’étude de l’histoire contemporaine, pour les classes de troisième et de première deux enseignantes interrogent les choix d’utiliser ou non les termes de fascisme ou de totalitarisme, et la disparition du fascisme italien ou de la crise de 1929 des cours d’histoire.
Elles posent ainsi la question de la capacité de l’histoire scolaire à aider les jeunes à mieux comprendre les enjeux d’un présent bien complexe, et ainsi exercer leur citoyenneté d’une façon plus éclairée.

JPEG - 93.9 ko
Couverture
126 pages, Adapt/Éditions, février 2016, 12 € (+ 2 € de participation aux frais de port)

Documents joints

Bon de commande
Bon de commande
Introduction
Introduction
Table des matières
Table des matières
Compte rendu Association des Professeurs (...)
Compte rendu Association des Professeurs (...)

Contact

ADAPT
46 av d’Ivry
75013 Paris



Tel : +33 1 40 632 830
Fax : +33 1 40 632 815
Mél : adapt@snes.edu
SIRET : 348 625 864 000 15

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois