Suites bureautiques StarOffice et OpenOffice.org

Présentation
 avril 2004
par  Claude Micouin

Actuellement, quand on parle de traitement
de texte et de bureautique, on pense immédiatement à Word (tm)
et aux autres programmes (Excel, Frontpage, Works, Publisher,
PowerPoint...) de la suite MS Office (tm) de Microsoft (tm) tant
ceux-ci sont répandus. Cette forte implantation est
principalement due au fait que MS est aussi l’éditeur du
système d’exploitation Windows qui équipe la quasi-totalité
des PC. Cette hégémonie présente entre autres le danger de
rendre les utilisateurs dépendants d’un seul éditeur de
logiciel et des formats d’enregistrement de ses données, ce qui
n’est pas rassurant quand on connaît sa politique de licences
(et ce n’est pas la fin de ses ennuis judiciaires aux États-Unis
qui va l’inciter à l’adoucir).

Par comparaison, les fusions dans la presse
et dans l’édition de livres, qui ne peuvent qu’inquiéter, ne
créent "qu’un" oligopole : il y a encore plusieurs
sociétés différentes. Avec MS, c’est un quasi- monopole. À
nous de savoir et de décider si nous voulons nous y opposer ou
laisser cette société commerciale détentrice d’une rente de
situation (une sorte d’impôt ou de taxe digne de l’Ancien
Régime) et d’un droit de regard sur notre vie privée. En effet,
ses programmes sont livrés sans code source, ce qui ne permet
pas de vérifier la présence d’éventuelles fonctions cachées
(ou non) : espionnage du disque dur, destruction de données
jugées illicites,...


Celui qui ne veut pas se retrouver ligoté,
d’une manière peut-être définitive et irréversible, doit
pouvoir disposer de logiciels ne présentant pas ces
inconvénients. Lors d’un précédent article, j’avais parlé de
Abiword. Certains le trouveront trop léger et manquant de
fonctions. StarOffice6.0 et sa version libre et gratuite
OpenOffice sont faits pour eux. Star Office, disponible pour
Windows, Linux et Mac, est produit par la société Sun
Microsystem qui avait décidé de rendre public son code source
(open source) et de diffuser la version 5.2 gratuitement (ce
n’est plus vrai, puisque Star Office est de nouveau payant). Des
programmeurs indépendants ont décidé de développer un produit
similaire à partir de ce même code source : OpenOffice.org
(logiciel libre et gratuit). Les différences entre les deux
programmes sont assez minimes : il s’agit principalement des
correcteurs orthographiques et de la base de données. Pour
sipmifier : StarOffice est la version commerciale de OOo

De plus, SO et OOo sont multi-plateformes,
c’est à dire qu’ils fonctionnent aussi bien sous Windows, Mac ou
Linux : vous n’aurez donc plus aucun problème pour échanger,
lire et modifier vos données en passant d’un ordinateur à
l’autre. StarOffice et OpenOffice pourront vous permettre une
migration aisée vers ce dernier. StarOffice est une suite
bureautique très complète : vous y retrouverez pratiquement
toutes les fonctions de MS Office. Le traitement de texte avec
Star OfficeWriter, le tableur avec StarOffice Calc, le
générateur de page web avec StarOffice Web, le correcteur
orthographique,... De plus, StarOffice et OpenOffice peuvent lire
les fichiers créés par Word (.doc et .rtf), vous n’aurez donc
pas trop de difficultés à récupérez vos documents créés
avec Word.

Suite à une convention entre le MEN et Sun
Microsystem, StarOffice 6.0 est rendu gratuit pour tous les
établissements d’enseignement. OpenOffice est gratuit pour tout
le monde.

Alors que SO 5.2 avait l’inconvénient
d’être un peu lent à démarrer, il n’en est plus de même avec
SO 6.0 et OOo qui se lancent beaucoup plus rapidement. Il n’y a
plus donc lieu d’hésiter à les essayer, et pourquoi pas, à les
adopter comme je l’ai fait depuis deux ans sous Linux et Windows.

Certes, migrer vers un autre programme peut
ne pas être facile : chaque utilisateur a ses habitudes, ses
marques, ses repères et ça demande un peu
d’investissement pour trouver comment faire la même chose
qu’avec l’autre logiciel. Mais d’une part SO et OOo disposent
d’une aide en ligne très fournie, et d’autre part, il existe
deux listes de diffusion (une pour OOo et une pour SO) des
utilisateurs qui vous seront d’un précieux secours si vous vous
trouviez dans une impasse.

De plus, on a souvent une grande quantité
de données personnelles (courriers, préparation de cours,
contrôles,...) qu’on ne veut absolument pas perdre, ce qui est
normal.

Il faut tout d’abord rappeler que SO et OOo
disposent de filtres qui leurs permettent de lire les fichiers
.doc créés par Word. Vous pouvez donc ouvrir avec SO ou OOo les
fichiers que vous aviez écrits avec Word et les sauver dans le
format SO ou OOo.

Pour ce qui est des fichiers générés
avec Works ou Publisher, il n’est pas pas possible de les lire
avec SO ou OOo. Il faudra donc faire quelques manipulations.
D’abord, vous ouvrez votre fichier avec Works ou Publisher, puis
vous faites "Enregistrer sous" et en restant dans le
même répertoire, vous allez changer le type de fichier (cliquez
sur un petit triangle noir) et choisir .doc ou rtf ou Word.
Cliquez ensuite sur Enregistrer. Votre fichier Works (wps) est
sauvegardé sous un format lisible par SO ou OO. Cette procédure
fonctionne assez bien. Cependant, il ne faut pas ignorer qu’il
peut y avoir des pertes lors de la conversion (pas de panique :
vos fichiers originaux ne sont PAS touchés puisque vous en avez
fait une copie sous un autre format avec "Enregistrer
sous") principalement avec les tableaux de Publisher. De
plus, tout ceci pourra vous sembler un peu fastidieux, mais ça
vous évitera de rester prisonnier du même éditeur de logiciel.
Et n’oublions pas que plus ça ira, plus vous aurez de fichiers
écrits sous Word, et que le problème ne fera qu’empirer. Mais
rien ne vous empêche de commencer en douceur : par exemple, vous
créez vos nouveaux documents avec OOo ou SO, et vous convertissez
vos anciens fichiers lorsque vous devez les modifier.

Les sites officiels de ces deux suites bureuatiques sont les suivants :
- Staroffice de Sun
- Et OpenOffice.org (pour télécharger)

A lire pour exploiter au
mieux OpenOffice.org

- Les utilisateurs de la suite bureautique
libre et gratuite OpenOffice.org (OOo) sont de plus en plus
nombreux, particuliers, entreprises et administrations. Par
exemple, le ministère de l’intérieur et les douanes migrent de
MS-Office® vers OpenOffice.org qui n’a rien à envier à MSO.
Pour mieux prendre en main cet excellent outil et en exploiter
toutes les possibilités, les membres, bénévoles, du projet
français de OOo ont écrit un manuel d’utilisation très complet
(330 p., 21x24). Saluons ici leur travail. Publié aux éd.
Eyrolles et accompagné d’un CD contenant les versions de OOo
pour Linux, Windows, MacOS et Solaris, le produit de la vente
sera reversé au Projet OpenOffice.org.

- Vous pouvez également le télécharger sur le site d’OpenOffice.org, aux formats sxw (OpenOffice) et pdf. Sous licence
libre, vous pourrez copier ce manuel, le diffuser en autant
d’exemplaires que vous voudrez. Vous trouverez sur le site des
explications sur la configuration, l’utilisation générale de
OOo, de ses différents modules (Writer, Math, Calc, Impress et
Draw) et de ses macros... et plusieurs guides : Guide de
migration de la suite MSO vers Ooo, Guide d’Installation
d’OpenOffice.org 1.1,...

- D’autres infos pour envisager une migration
depuis MS-Office : http://www.atolcd.com/rubrique57.html



Contact

ADAPT
46 av d’Ivry
75013 Paris



Tel : +33 1 40 632 830
Fax : +33 1 40 632 815
Mél : adapt@snes.edu
SIRET : 348 625 864 000 15

Agenda

<<

2017

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois