Sciences de la vie et de la Terre, agrégation interne

Aide à la préparation (épuisé, envoi de photopies possible)
 mai 1996
par  Alain Prevot

ISBN 2-909680-21-5

Adapt, 1996, 180p., photocopies pour 8 euros franco de port au lieu de 15.

Réussir l’agrégation interne des sciences de la vie et de la Terre, est-ce,

- un vieux rêve,

- un pari incertain,

- un aboutissement,

- une nécessité impérieuse,

- un départ pour une nouvelle vie ?

Dans tous les cas l’aventure mérite d’être tentée !

Il n’est bien sûr pas possible de proposer un passeport direct pour la réussite ni de
résumer toutes les connaissances exigibles ! Cet ouvrage, réalisé par deux candidats reçus en 1994, a été conçu pour faciliter la préparation en aidant à mieux cibler ses efforts. Il propose une analyse du concours, vu de l’intérieur, avec ses exigences et ses difficultés, ainsi que des directions de travail, des exercices et une bibliographie commentée. Le président du jury, des
formateurs et un autre lauréat ont accepté de croiser leurs points de vue. Enfin les
auteurs se sont risqués à proposer des stratégies pour affronter les différentes
épreuves.

Qu’on enseigne en collège ou en lycée, l’agrégation n’est pas inaccessible si on est
déterminé.

Cet ouvrage est épuisé et ne sera pas l’objet d’un retirage. Malgré l’évolutiion du concours, l’essentiel du contenu reste utile : si vous le souhiatez nous pouvons vous adresser une photocopie pour 8 euros, couvrant les frais d’expédition (prix initial : 15 euros)

Accessible
sur cette page :

| sommaire|
présentation des auteurs à l’intention des candidats | auteurs |
mises à jour | revue de presse |


<font
color="#000080" size="3" face="Arial">Présentation des auteurs à l’intention des candidats

Nous nous sommes fixés quatre objectifs :

Relativiser les difficultés

Le chemin à parcourir varie beaucoup selon la formation initiale, l’ancienneté de
celle-ci, le niveau auquel on enseigne ; les difficultés varient selon la distance aux
bibliothèques universitaires et aux préparations ainsi que suivant les obligations
familiales ; cependant les résultats montrent que l’âge, une longue carrière en
collège, des enfants jeunes, ... ne constituent pas des obstacles insurmontables.
L’agrégation est en effet accessible : le taux de réussite est important parmi les
candidats qui se sont préparés avec un minimum de constance et en assistant à des
oraux, on constate généralement que le niveau de la majorité des candidats n’est
pas extraordinairement supérieur au sien !

Notre but est de vous permettre de cibler vos efforts pendant la préparation et de
vous aider à adopter la meilleure stratégie le jour de l’épreuve.

Faire gagner du temps

Orienter maladroitement la préparation au départ fait perdre un temps précieux : il
faut savoir déterminer rapidement quel niveau viser, pour ne pas approfondir à
l’excès un domaine trop restreint, et repérer les lacunes à combler en priorité. Cet
ouvrage présente les exigences du concours, les erreurs habituelles et des moyens
pour se situer par rapport aux unes et aux autres.

Suivant le type de lacunes et le profil du candidat, certains exercices sont plus
efficaces que d’autres. Nous en proposons plusieurs, très différents, points de départ
pour construire les vôtres.

Repérer les sources documentaires les plus utiles demande beaucoup de temps :
nous publions une analyse de la bibliographie disponible lors des épreuves
d’admission.

Atténuer les inégalités

Trois circonstances, dont les candidats peuvent inégalement profiter, facilitent le
travail :

avoir accès à une préparation c’est pouvoir s’entraîner aux épreuves et suivre des
conférences dans des domaines en évolution, nous insistons sur la stratégie des
épreuves et la remise à niveau ;

avoir accès à une bibliothèque universitaire permet de se documenter, nous
proposons un choix d’ouvrages dans chaque domaine ;

enseigner au lycée familiarise avec l’épreuve de travaux pratiques car on y manipule
plus et l’équipement est en général bien meilleur, nous donnons des méthodes pour
se préparer à choisir et à utiliser le matériel.

Rendre le concours moins aléatoire

Nous pensons que le concours garde un caractère aléatoire important malgré les
quatre épreuves : Le hasard fait que tel sujet (d’écrit ou d’oral) est très proche ou non
de ce qu’on a l’habitude d’enseigner ; pour de nombreuses leçons, on peut trouver
facilement matériel et données, pour d’autres le handicap est considérable si l’on n’a
pas fait un repérage préalable.

Afin de limiter les risques de ces situations, nous avons identifié les principales
difficultés pour susciter votre vigilance et proposons des directions de travail et des
exercices très concrets pour rééquilibrer connaissances et compétences.

size="2">Sommaire

Le concours et ses épreuves

Inscription au concours

Organisation du concours

Définition des épreuves

Difficultés rencontrées par les candidats

A chaque épreuve sa stratégie

A l’écrit

- La composition sur dossier

- L’épreuve scientifique

A l’oral

- L’exposé de leçon

- L’épreuve dite de travaux pratiques

Conseils et méthodes pour se préparer

S’assurer un niveau scientifique adapté

Acquérir la maîtrise des programmes officiels

Se préparer à choisir et exploiter le matériel

S’entraîner concrètement aux épreuves

Points de vue sur le concours

- Entretien avec M. B. Kern, président du jury

- Entretien avec Mme H. Cordoliani, formatrice

- Entretien avec M. S. Guéllec, formateur

- Point de vue d’un candidat admis, "bien placé"

Sujets d’écrit

Epreuve sur dossier

- Sujet de l’épreuve sur dossier, session 95

- Extraits de sujets d’épreuves sur dossier

Epreuve scientfique

- Epreuve scientifique 92, libellé du sujet et barème

- Les sujets de l’épreuve scientifique depuis 1989

Compléments à mettre à jour

Bibliographie commentée

Cartes disponibles

Sujets de leçons, session 1995

Sujets de travaux pratiques, session 1995


<font
color="#000080" size="3" face="Arial">Mises à jour

Nous ne mettons plus à jour ces fascicules. Consultez impérativement :

– Le Bulletin Officiel qui rappelle les programmes (essentiellement ceux en vigueur dans le Second Degré mais des indications complémentaires peuvent être portées (voir l’exemple de la session 2007) ;

– Les sujets des épreuves écrites (d’admissibilité) ;

– Les rapports du jury.

Tout ceci est désormais accessible sur le site du ministère et en particulier pour les rapports du jury

La liste des sujets d’épreuves d’admission vous est fournie à titre indicatif ; n’oubliez pas de consultez les sujets de la dernière session, par exemple sur le site SVT de l’académie de Nancy

.

PDF - 118 ko
Sujets d’écrit de 96 à 99
PDF - 53.7 ko
MAJ session 2007
Programmes
Statistiques
épreuves orales

.

.

.

.


<font
color="#000080" size="3" face="Arial">Auteurs

Patrick Avel et Alain Prevot, sont professeurs de SVT, respectivement titulaire remplaçant dans l’Académie de Créteil et enseignant aux collège et lycée Romain-Rolland à Ivry-94, tous deux candidats admis à la session de 1995


<font
color="#000080" size="3" face="Arial">Revue de presse



Contact

ADAPT
46 av d’Ivry
75013 Paris



Tel : +33 1 40 632 830
Fax : +33 1 40 632 815
Mél : adapt@snes.edu
SIRET : 348 625 864 000 15

Navigation

Agenda

<<

2017

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois