- Réseaux, les serveurs aussi peuvent être ... libres

lundi 19 mars 2012
par  Alain Prevot , Claude Micouin

De plus en plus
d’établissements s’équipent en réseau, pour gérer
un parc d’ordinateurs (souvent hétérogènes) et un nombre
important d’utilisateurs, ainsi que pour centraliser les
accès à Internet et les sécuriser. Un réseau suppose une ou
plusieurs machines "en tête", le(s) serveur(s). Une
passerelle est étalblie entre le réseau externe (Internet) et
le réseau interne. Tout ceci peut ou non résider sur une seule
machine. Les logiciels assurant les diverses fonctions
centralisées et de passerelle font partie des serveurs réseaux.

Le choix opéré quant au système
d’exploitation et aux logiciels installés sur les serveurs du réseau n’est pas indifférent aux utilisateurs lambda
(profs, élèves). En effet, la fiabilité de fonctionnement, la
protection du réseau interne contre les attaques extérieures,
le filtrage des accès vers l’extérieur, la bonne gestion
des utilisateurs, les services offerts aux utilisateurs doivent
être assurés par ces serveurs.

Or de tels serveurs existent sur plateforme
libre, utilisant des logiciels libres et offrant toutes ces
garanties, car pensées pour les établissements scolaires.

Le coût des licences est nul.
L’argent ainsi économisé par l’établissement ou la
collectivité territoriale peut être utilement consacré à la
formation des administrateurs, à la maintenance à la fois
matérielle et logicielle du réseau, etc.

EOLE, éventuellement SLIS,
sont installés par les services académiques. Les autres peuvent
l’être par les responsables informatiques
des établissements, ou pour une utilisation ciblée sur le CDI
par les documentalistes, en accord bien sûr avec le chef
d’établissement. Ils nécessitent une certaine connaissance
sur Linux mais toute l’aide peut-être apportée par la
communauté qui existe autour de ces logiciels. Des formations à
l’administration de ces serveurs se mettent en place à
l’initiative de certains IUFM qui l’inscrivent au PAF
mais les établissements peuvent aussi demander aux IUFM
d’organiser des stages dit
" d’établissements ".

Et à mesure qu’on se forme ... on
apprécie la plateforme libre avec logiciels libres car elle
permet l’accès au code source et sa modification, d’où une
très bonne réactivité aux problèmes de sécurité et de bugs,
et d’autre part la modification des programmes pour les adapter
en cas de besoin.

Sur cette page :

| Des exemples de serveurs | De l’installation à l’utilisation, ex. de SLAES |
Quelques liens |

size="2">Il existe des serveurs libres
initiés :


- Par le ministère, c’est le projet
Eole développé par l’académie de Dijon ;

- Par un Conseil Général, comme Pingoo
développé par le CRI (centre de ressources informatique) de
Haute Savoie ;

- Par une académie ou un CRDP,

  • ainsi SLIS, développé par
    le CARMI de Grenoble, disponible éventuellement "clé en
    main", avec des options intéressantes en cas d’implication
    forte de l’académie,
  • et SambaEdu, développé par le CRDP de
    Basse Normandie ;

- Par une association du libre,

  • comme AbulEdu, "Solution logicielle
    libre pour l’école", développé au départ par l’ABUL
    (Bordeaux) et qui vient de faire l’objet de la création de
    Scideralle ,
  • ou SLAES, développé par
    l’association Linux-Arverne.

<font
color="#000080" size="3" face="Arial">SLAES

Un exemple d’installation,
d’administration et d’utilisation (SLAES)

Cette description, basée sur SLAES (développé par G.B.) serait à moduler selon le serveur choisi.

Attention : Adapt n’a ni
testé ni comparé ces logiciels, lesquels offrent des possibilités fort diverses ; consultez nos adresses pour effectuer vos comparaisons.
Le but de cet article est de vous montrer que ce n’est pas
réservé aux "spécialistes"

Installation

Le logiciel est distribué sur un CD
bootable (se lance automatiquement). Le CD ou son image gravable
par vos soins est disponible sur le site. La machine sur laquelle
il s’installera doit être dédiée à l’usage comme serveur et
ne sera, une fois configurée, pas utilisée comme station de
travail, elle sera mise dans un "placard" sans écran
ni clavier. SLAES s’installe sur tout type de connexion à
Internet y compris derrière Eole. Toutes les indications
d’installation figurent à la racine du CD (pages html, donc
lisibles par tout navigateur) ainsi que sur le site.

Administration

Elle s’effectue entièrement à l’aide d’un
navigateur Web quelconque depuis une machine quelconque (PC sous
Windows ou Linux, Macintosh) du réseau interne ou par Internet
si l’accès à l’établissement est possible. Cet accès est
sécurisé.

L’outil d’administration permet de créer
des utilisateurs, un par un ou en nombre (profs et élèves) à
partir de la base GEP (existe pour tout établissement) ; de
les supprimer, de créer des listes de diffusion interne (pour
envoyer par la messagerie intégrée un travail à tout un groupe
d’élèves). Il est possible de créer des CD virtuels (copie sur
le serveur d’une encyclopédie par exemple, en respectant le
nombre de licences acquises), d’affiner les règles de sécurité
et de consulter des statistiques.
Une administration de la machine elle-même est possible, mais à
réserver à des administrateurs confirmés.

Utilisation

Les machines utilisateurs peuvent être de
tout type (ce n’est pas le cas avec MicroSoft). L’utilisateur,
d’où qu’il se connecte à l’intérieur de l’établissement,
devra d’abord s’identifier, puis il recevra son espace de travail
et ses droits d’accès à Internet comme aux ressources
internes : CD virtuels, services aux utilisateurs.

Les services actuellement offerts sont, outre les CD
virtuels :
-  messagerie instantanée,
-  messagerie interne (et externe : attention aux responsabilités des enseignants)
accessible par page Web, le courrier restant sur le serveur et
étant filtré (pour éviter virus de mails, pubs non
sollicitées),
-  agenda partagé qui peut servir de
"cahier de textes électronique",
-  accès aux données de BCDI3 (outil des CDI), dès que l’établissement a acquis la licence auprès
du CRDP de Poitiers, un serveur Linux de BCDI3 est en effet
inclus dans SLAES et la base demeure sur le serveur,
-  gestion du B2i (pour les collèges, peut-être bientôt pour les lycées),
-  gestion des salles de cours (expérimental).

Comme souvent pour les logiciels libres, ces services s’étoffent régulièrement,
à la demande des utilisateurs et en fonction des travaux en
cours dans la communauté du libre. Ainsi un module de gestion
des notes était en préparation à la date de rédaction de l’article.


<font
color="#000080" size="3" face="Arial">Des adresses de serveurs réseaux libres

Eole <a
href="http://eole.orion.education.fr/">http://eole.orion.education.fr/

AbulEdu <a
href="http://www.abuledu.org/">http://www.abuledu.org/

SLIS <a
href="http://www.ac-grenoble.fr/carmi-internet/slis/"><font
face="Arial">http://www.ac-grenoble.fr/carmi-internet/slis/

Pingoo <a
href="http://www.pingoo.org/">http://www.pingoo.org/

SambaEdu <a
href="http://www.linux-france.org/prj/edu/sambaclg/"><font
face="Arial">http://www.linux-france.org/prj/edu/sambaclg/

SLAES <a
href="http://www.slaes.net/">http://www.slaes.net/



Contact

ADAPT
46 av d’Ivry
75013 Paris



Tel : +33 1 40 632 830
Fax : +33 1 40 632 815
Mél : adapt@snes.edu
SIRET : 348 625 864 000 15

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois