Passeurs de rives

Table ronde Snes aux RDV de l’Histoire à Blois (2011)
jeudi 27 septembre 2012
par  Véronique Vanier

Orient, ce mot est à lui seul un voyage dans l’espace et dans le temps et c’est à un voyage inattendu que nous convient ces « passeurs de rives », aussi différents qu’ont pu l’être le géographe al Idrîsî, l’érudit maronite Abraham Ecchelensis, Antoine Galland, « l’inventeur » des Mille et une nuits et Mardochée Naggiar, le grammairien.

Tous ont contribué à développer des liens et faire circuler des savoirs entre l’Orient et l’Occident ; pourtant les contacts n’ont jamais été de soi. Chacun de ces parcours témoigne de la richesse et de la complexité des échanges qui unirent les deux rives de la Méditerranée entre le XIIe et le XIXe siècles.

Sommaire

Introduction

Alice Cardoso

Al-Idrîsî : un « passeur de rives » entre l’Orient et l’Occident au XIIe siècle ?

Catherine Le François

Un érudit libanais dans la « République des Lettres » : Abraham Ecchellensis ou Ibrahîm al-Haqilânî (1605-1664)

Bernard Heyberger

Antoine Galland (1646-1715) : « un savant en langues orientales » à l’origine des Mille et nuits

Sylvette Larzul

Mardochée Naggiar et l’orientalisme européen

Lucette Valensi


Documents joints

pdf avec introduction et auteurs
pdf avec introduction et auteurs

Contact

ADAPT
46 av d’Ivry
75013 Paris



Tel : +33 1 40 632 830
Fax : +33 1 40 632 815
Mél : adapt@snes.edu
SIRET : 348 625 864 000 15

Agenda

<<

2017

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois