Mozilla, performance et sécurité

Navigateur, logiciel de messagerie,... libres et gratuits
mardi 25 avril 2006
par  Alain Prevot

Mozilla-SeaMonkey , ex-Mozilla, libre et gratuit, est une suite complète pour Internet qui fonctionne avec tous les systèmes d’exploitation, Windows, Linux, MacOS... : navigateur, messagerie, lecteur de forums de discussion, outil de création de pages web, etc. Nous ne parlerons ici que du navigateur et de la messagerie en mettant l’accent sur certains aspects seulement, vous apprendrez le reste à l’usage. Ces deux modules sont sans pub et hautement configurables, ils respectent les standards du Net. Leur installation est sans risque et leur usage ne peut qu’apporter confort et tranquillité à tel point que l’administration américaine elle même... !

Sur cette page :

Document pdf
Plus détaillé et illustré de copies d’écran.

| Installez, configurez, naviguez | La messagerie Mozillamail |
Pour en savoir plus |Seamonkey ?Mozilla ?Firefox ?Thunderbird ? |

size="2">Installez, configurez et... naviguez

La sécurité avec Mozilla

Mozilla étant « libre » son code source est disponible et chacun peut l’étudier, le modifier, le dupliquer, le distribuer. Il ne peut cacher ni logiciel espion ("spyware") ni code douteux, car une communauté internationale de développeurs coopère pour l’amélioration permanente du « projet ». Le résultat est un logiciel plus sûr qu’un autre navigateur.
Techniquement très évolué, il intègre les dernières technologies de cryptage, de chiffrement, de codage et de sécurité. Il connaît l’ensemble des protocoles de sécurité utilisés sur Internet et permet donc, enfin, de pouvoir faire du commerce électronique avec une bonne sécurité. Mozilla protège aussi vos données, même si votre ordinateur ne possède pas de protection intégrée.

Installation

Sauf utilisateur averti, ne pas prendre la dernière version, souvent en cours de test et pas entièrement traduite en français (sur http://www.mozilla.org/). Mozilla en français, sur http://frenchmozilla.sourceforge.net/ représente environ 15 Mo à télécharger qui prendront 26 Mo sur le disque dur (1/3 de l’espace dévolu à Internet Explorer). Mozilla nécessite cependant 64 Mo de RAM (mémoire vive) ce qui est peu sur un ordinateur récent. L’installation de base est rapide et facile.

Malheureusement, il faudra sûrement, pour certaines applications, installer des plugins à télécharger (gratuitement) sur les sites de Macromédia (flash) ou de Sun (java)... Pourquoi ? Ces applications ne sont pas libres.

Voyez cette page : http://plugindoc.mozdev.org/fr-FR/windows.html.

Configuration minimale

L’essentiel de la configuration (navigateur et messagerie) se fait dans Edition->Préférences.
- Apparence : choisissez un thème, si vous n’aimez ni "classic" ni "moderne" vous pouvez en télécharger d’autres en cliquant sur ’’récupérer de nouveaux thèmes’’.
- Navigateur : déterminez la page de démarrage (rien ne vous oblige à prendre celle de votre fournisseur d’accès), http://mon_beau_site_internet ou http://www.google.fr... voire une page de votre site préférée ou un fichier.
- Applications : vous chargez Mozilla d’ouvrir (ou enregistrer) les fichiers avec telle ou telle extension par l’application de votre choix.
- Confidentialité et sécurité­>fenêtres popup : si vous "bloquez les fenêtres popup non désirées’’ vous naviguerez sans fenêtres de publicité.

Bien d’autres choses sont encore paramétrables...

Prise en main : le navigateur et les onglets.

- Barre d’outils en haut et latérale, tout peut être à votre disposition pour gagner du temps. Mais pour agrandir l’écran utile, la barre latérale est escamotable (F9 ou Affichage-> barre d’outils-> barre latérale). Si vous l’affichez, vous pouvez taper une recherche, mettre un signet, marquer un "favori". Tout est modifiable et pas besoin d’être initié. Sous la barre d’outils, vous pouvez ôter de la "barre personnelle" (clic droit->supprimer), toutes les adresses qui s’y trouvent et y insérer vos propres adresses...
- La navigation par onglets est un des grands atouts de Mozilla (et des autres navigateurs libres tels Konqueror, Galeon, Epiphany...). Dans une recherche (sur Google...), plusieurs liens vous intéressent. Sur chacun vous faites un clic droit puis un clic gauche dans le menu contextuel en choisissant "ouvrir dans un nouvel onglet". Pendant que vos pages se chargent vous pouvez continuer votre recherche, ou en faire une autre (ctrl+T) tout en gardant votre page de liens ouverte. Vous pouvez naviguer entre les différents onglets qui se trouvent en haut de votre page sans devoir revenir à la page précédente, etc.
Les onglets sont d’un grand confort, économisent le temps, épargnent les nerfs, surtout si des pages sont longues à charger faute de débit.
- Le marque-pages permet de classer vos pages, créer des dossiers.


<font
color="#000080" size="3" face="Arial">La messagerie Mozillamail

Depuis le navigateur, en bas à gauche, une enveloppe donne accès au logiciel de courrier.

Configurer un compte

Edition­>paramètres des comptes courrier : vous pouvez configurer un ou plusieurs comptes (avec les paramètres fournis par votre opérateur). Vous pouvez relever le courrier compte après compte ou "relever tous les comptes" (raccourci ctrl+maj +T), etc.

Filtrage

Outils->filtres de messages : vous pouvez gérer les messages en les affectant automatiquement à des dossiers que vous créez, les conserver sur le serveur... Tout ce que l’on attend d’un logiciel de messagerie ! Mais... :

La perle de Mozillamail, c’est le "gestionnaire des indésirables"
Il va filtrer tout le « pourriel », les spams, messages vérolés...
- Pour paramétrer, allez dans Outils­>gestionnaire des indésirables. Cochez "activer le gestionnaire des indésirables" puis "déplacer les messages entrants identifiés comme indésirables vers" et cochez "dossier indésirable sur" et là indiquer le dossier de courrier entrant sur lequel vous voulez activer cette fonction... Ensuite cochez "quand j’identifie manuellement un message comme indésirable" le "déplacer vers le dossier indésirables" et valider.
- Il faut renseigner correctement le gestionnaire pour qu’il "apprenne" à reconnaître un message indésirable, donc vous lui envoyez tout ce qui est pub, tout ce qui contient une pièce jointe avec fichier d’extension .bat, .exe, .pif, .src, etc. et ce en cliquant sur le message lui même et sur une icône qui représente une petite poubelle... Au bout de quelques jours il fera son travail correctement, tout seul ! Attention quand même : si vous recevez du courrier de listes de diffusion, au début il considérera que ces messages sont indésirables : donc renseignez le bien, sinon il vous jettera du courrier.


<font
color="#000080" size="3" face="Arial">Pour en savoir plus

- Nous n’avons présenté que quelques fonctionnalités et négligé plusieurs outils du projet Mozilla. Pour en savoir plus en français : http://www.mozilla-europe.org/fr/ avec aussi un forum, des FAQ (questions fréquentes et leurs réponses) et des liens (vers le code source...).

- Mozilla comprend aussi :

- Mozilla est une « suite » c’est à dire un ensemble complet mais peut être préfèrerez vous utiliser « séparément » les deux nouvelles coqueluches du net, le navigateur Firefox et le client de messagerie Thunderbird, également gratuits et libres car ce sont des "modules" du vaste projet Mozilla. Ce peut être un bon choix pour redonner du souffle à un ordinateur pauvre en mémoire vive.


<font
color="#000080" size="3" face="Arial">SeaMonkey - Mozilla - Firefox - Thunderbird ??

Mozilla est le nom historique du projet. Sur les sites Mozilla, vous pouvez trouver :
-  Firefox, navigateur indépendant, donc plus léger que la suite. C’est à peu de chose près le module navigateur décrit dans cet article (tout ce qui est décrit ici s’y applique exactement). Un bon choix pour une navigation sûre et rapide si on n’a pas besoin d’une suite intégrée.
-  Thunderbird, logiciel de messagerie indépendant, donc plus léger que la suite. C’est à peu de chose près le module décrit dans cet article (tout ce qui est décrit ici s’y applique exactement). Un bon choix si on est soucieux de sécurité et si on n’a pas besoin d’une suite intégrée.
-  Seamonkey, c’est le nom que prennent les versions récentes de la suite intégrée avec tous les outils. Ce nouveau nom vient de ce que les modules indépendants et la suite évoluent désormais séparément. A la date de parution de notre article, il s’agit d’une version encore sous test, héitant bien sûr de tous les acquis des versions antérieures de Mozilla.
-  Suite Mozilla. Vous avez le choix entre plusieurs versions stables, complètement traduites en français et en de nombreuses langues y compris des langues dites "régionales".
- Plusieurs utilitaires dont des modules existant dans la suite (pour chatter, composer des pages web...).



S’il existe plusieurs navigateurs libres très performants, il faut noter qu’ils ne sont pas toujours compatibles avec tous les systèmes d’exploitation (GNU-Linux, Windows, Mac,...).


Contact

ADAPT
46 av d’Ivry
75013 Paris



Tel : +33 1 40 632 830
Fax : +33 1 40 632 815
Mél : adapt@snes.edu
SIRET : 348 625 864 000 15

Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois