- Mon PC-Windows, PC-Linux ou Mac... complètement équipé de logiciels libres

Se simplifier les TICE avec des logiciels libres
jeudi 17 février 2005
par  Alain Prevot , Claude Micouin

Chez soi comme dans l’établissement,

des considérations éthiques ou économiques peuvent conduire à préférer les logiciels libres. Les aspects pratiques aussi. A force de chercher le CD d’installation, la licence, le numéro pour les MAJ, du secours lors d’un problème... on se met à rêver de logiciels copiables, facile à trouver et à renouveler, avec des utilisateurs prêts à l’entraide. Or, on peut trouver facilement des outils libres performants et d’utilisation intuitive pour tous les usages classiques, que l’on utilise un PC sous Windows, un PC sous Linux ou un Mac.

Traitement de texte, d’images, de sons..., tableur.. : des suites intégrées pour tout faire

Suite bureautique

La suite OpenOffice.org est devenue un grand classique. Ses performances sont très comparables au pack Office de Microsoft. Elle intègre plusieurs outils.
- Writer, le traitement de texte, permet toutes les mises en forme souhaitables, tableaux, colonnes, inclusion d’images, de notes, mises en page élaborées. Un outil associé édite des formules mathématiques. Pour avoir un éditeur d’équations sophistiqué, inclure Dmaths (http://www.dmaths.com/).
- Le tableur, Calc, est très comparable à Excel de MicroSoft et compatible avec celui-ci. Il permet les formules simples ou complexes, la réalisation de graphiques avec des présentations variées. Pour les plus exigeants, quelques applications restent limitées mais nous serions surpris que vous vous en aperceviez en préparant un cours de lycée !
- Impress est un logiciel de présentation parfaitement adapté à la présentation de cours. Avec un vidéoprojecteur, on peut projeter plan, images, graphiques, en les animant... et on peut tout imprimer. Compatible avec le format de Powerpoint, vous pouvez transmettre votre travail ou récupérer un "diaporama" pour l’adapter. Vous conserverez même les animations complexes. Impress sait faire une animation flash (swf), devenu très fréquent sur le Web.
- Draw, est un logiciel de dessin vectoriel. Très puissant, il permet même des effets 3D variés.
- OpenOffice.org peut gérer une base de données (dBase, MySQL, etc.), utiliser des données sous MSAccess. Ce sont là des fonctions avancées à l’utilisation plus délicate comme toujours pour les bases de données. Pour se faire une idée de la relation OOo-base de données : http://fr.openoffice.org/Documentation/How-to/indexht.html

Ces logiciels sont intégrés c’est à dire que vous pouvez faire un document sur le traitement de texte et y inclure un graphique lié au tableur, des champs de la base de données... L’éditeur d’équations fonctionne aussi bien avec Impress qu’avec Writer, etc. Même logique pour le correcteur orthographique.

OpenOffice.org lit ou produit au besoin des fichiers aux formats classiques, vous utilisez vos fichiers antérieurs, vous échangez avec les utilisateurs d’autres logiciels. Même des documents à mise en page élaborée (avec notes de bas de page, tableaux complexes) sont récupérables convenablement. OOo fait du pdf d’un seul clic (fixe la mise en page) ou du html (pour le Web). Le format utilisé (xml) génère des fichiers 2 fois moins lourds que Word, y compris avec des images.

En français : http://fr.openoffice.org/

Traitement de texte "pédagogique"

Abiword, TT simple, peut rendre service dans diverses situations : initiation jusqu’au collège, réhabilitation d’un ordinateur très poussif... C’est déjà loin d’être un jouet, il produit des documents soignés, de styles variés : http://www.framasoft.net/article475.html

Traitement d’images

The Gimp, libre et gratuit, très performant (comparable au célèbre Photoshop, outil des professionnels et amateurs avertis) répond à tous les besoins de manipulation de photos et autres images. On ouvre les différentes barres d’outils en fonction des besoins, on les glisse dans le coin d’écran où elles gênent le moins. Tous les formats classiques sont gérés, très peu de problèmes à l’ouverture des fichiers les plus divers (moins, me semble-t-il, qu’avec la plupart des logiciels largement diffusés). Pour télécharger, accéder à des didacticiels, etc. http://www.gimp-fr.org/html/index.html, en français. Comme tous les logiciels de ce niveau, tout n’est pas facile mais les fonctions essentielles sont vite apprises, l’interface est assez intuitive. Bonne documentation sur http://www.aljacom.com/ gimp/

Plus simple, Irfanview, gratuit mais non libre (http://www.framasoft.net/article653.html). Citons : copie d’écran, création rapide de diaporama, gestion d’images, possibilité de renommer et redimensionner des images par lot. Très utile avec un appareil photo numérique,...

Traitement du son

Audacity, logiciel de traitement sonore libre, permet d’enregistrer, de jouer, d’importer et d’exporter des données en plusieurs formats dont Ogg, Wav, Aiff et Mp3. Pour acquérir du son à partir de l’entrée micro, enregistrer ses anciens disques puis supprimer les bruits parasites afin de graver un CD, etc. Préférez le format Ogg, de meilleure qualité que Mp3 (lequel n’est pas libre). En français sur : http://audacity.sourceforge.net/

Base de données

Construire une base de données est plus technique qu’utiliser un traitement de texte ou faire un site Web de quelques pages reliées par des liens hypertexte. Mais évidemment, il y a des applications libres comme MySQL qu’on peut utiliser sur un réseau via OpenOffice.org ou avec EasyPHP, alors en relation par exemple avec Spip. MySql est le moteur de base de données "libre" le plus populaire, avec plus de cinq millions d’installations actives. Il est utilisé dans les sites Web de grand volume (journaux et revues par exemple).Voir pour cela, en, français, http://www-fr.mysql.com/.

Tout ce qu’il faut pour l’internaute !

1. Mozilla est une suite libre complète d’outils pour le Web, pour Windows, Linux ou Mac. L’utilisation est raisonnablement intuitive (au moins autant qu’Internet Explorer) et l’interface en français si vous le souhaitez. Correcteur orthographique inclus. On gagne beaucoup en sécurité, les virus et autres intrus utilisant souvent des failles repérées sur des outils Microsoft. L’ensemble est cohérent mais on peut, en toute simplicité, installer séparément les différents modules.
- Firefox, le butineur, permet de surfer sur le Web, très complet, compatible avec les différents types de sites et offrant de nombreuses options. En installation isolée, Firefox est très intéressant car léger malgré ses fonctionnalités (et très sûr vis à vis des "virus"). Nous lui consacrerons un prochain article.
- Thunderbird, logiciel de courrier, avec carnet d’adresses associé, ne devrait dépayser personne. Il peut récupérer votre ancien carnet d’adresses ouvert sous un autre format et même récupérer la configuration de vos connexions et comptes. Le transfert est ainsi facile et rapide. Intègre un moteur de tri de courrier pour éviter d’être encombré de spams et autres publicités.
- ChatZilla, logiciel pour correspondre en temps réel.
- Un éditeur de pages Web particulièrement séduisant pour les utilisateurs peu expérimentés. Utilisé dans la suite Mozilla, on passe vite à la visualisation dans le navigateur, ou à l’outil de programmation en java (si on le souhaite, car on peut faire un site fonctionnel sans savoir ce que c’est !). De même on récupère instantanément la copie d’une page visitée dont on veut s’inspirer. La page prête, on la met en ligne en se laissant guider ("publier la page").

La suite ou les logiciels séparés, en français, sur : http://frenchmozilla.sourceforge.net/ Extensions pour des besoins spécifiques : [http://extensions.geckozone.org/Accueil/-http://extensions.geckozone.org/Accueil/]

2. FileZilla, logiciel de ftp, permet de transférer, déplacer, renommer, des fichiers et répertoires sur votre site Web. C’est un petit outil incontournable dès lors qu’on alimente le site de l’établissement ou qu’on crée son propre site. Voir http://filezilla.sourceforge.net/. Sous Linux, vous préférerez Gftp, plus élaboré. Voir le site de Framasoft http://www.framasoft.net/article2759.html

3. 7zip, pour compresser et décompresser des fichiers, libre, en français : http://www.7-zip.org/fr/

4. NVu (N-View) est un éditeur de sites Web permettant de réaliser des sites élaborés. C’est une version développée du module d’édition de Mozilla. http://frenchmozilla.sourceforge.net/nvu/

5. Pour réaliser un site complexe et coopératif : Spip et son environnement. Produit libre, en évolution permanente mais très sûr, il est prévu pour construire un site Web autour d’une base de données. Il appartient aux administrateurs de définir organisation et présentation du site (puis d’autoriser les publications). Les rédacteurs (vos élèves par exemple) écrivent librement et sans difficulté (même des collégiens) leurs articles directement en ligne. La collectivité des rédacteurs peut relire, réagir... D’un clic, le professeur met en ligne quand c’est prêt. Remarquablement adapté à de nombreuses utilisations pédagogiques et capable de gérer des sites volumineux (voir le site du Monde Diplomatique). Votre hébergeur (souvent c’est votre fournisseur d’accès à Internet) doit mettre à votre disposition la base de données (MySQL) et l’environnement qui lui convient, une formalité. L’utilisation élémentaire est intuitive. Pour l’utilisation approfondie on trouve documentation et listes de diffusion sur le site de Spip : http://www.spip.net

Protection de l’ordinateur

Il existe des antivirus gratuits, libres on non, pour un usage personnel ou pour les établissements scolaires. Il y a aussi des accords entre l’Education Nationale (ou des académies) et des sociétés, ces accords permettent éventuellement l’utilisation sans frais d’un antivirus à son domicile ou dans les établissements. Si cette possibilité vous intéresse, allez voir sur votre site académique http://www.ac-academie.fr. Pour les antivirus réellement gratuits, citons :

- Les antivirus en ligne peuvent scanner votre ordinateur à la demande. Plusieurs sont gratuits (pas nécessairement libres). Le site http://www.secuser.com est un site commercial d’accès libre, c’est une référence incontournable. Il fournit, à chaque nouvelle "attaque", informations et utilitaires de désinfection (gratuitement). Vous pouvez donc scanner ou protéger votre ordinateur en cas d’inquiétude. Abonnez vous à la lettre d’informations.

- Antivirus personnels gratuits : Framasoft fait un recensement des antivirus et autres utilitaires de protection. Des antivirus libres pour Windows existent comme ClamWinAV. La bonne page est http://www.framasoft.net/rubrique173.html. Au début, des logiciels libres (dont ClamAV pour Linux) et sous l’aile delta des logiciels propriétaires gratuits. Citons Avast, qui ne nécessite qu’un enregistrement sur le site de l’éditeur, n’est pas trop gourmand en ressources, filtre vos mails, se met à jour quotidiennement : http://www.framasoft.net/article157.html.

- Pare-feu. http://www.lavasoftusa.com/software/adaware/ fournit un anti-spyware gratuit pour une utilisation personnelle. Les spywares sont ces logiciels espions qui, entre autres inconvénients, vous valent des avalanches de messages ciblés... et qui, surtout, agissent à votre insu, installés sans votre accord sur votre disque dur. Sygate Firewall est un autre pare-feu gratuit qui permet le contrôle des programmes autorisés à transmettre des informations sur Internet.

- Attention cependant : vous risquez de ralentir un ordinateur datant beaucoup. Mais votre fournisseur d’accès peut filtrer vos mails, ou vous pouvez les consulter en ligne ; et il faut vous abonner à la lettre de Secuser. Avant d’installer un nouvel antivirus, pensez à désinstaller le précédent ("panneau de configuration", "ajout-suppression de programmes").

Avec ou sans Gnu/Linux ?

Nous n’avons cité que des logiciels dont une version tourne sous Windows (et souvent sur Mac). Les mêmes fonctionnent aussi sous Gnu-Linux. Vous pouvez choisir d’installer ce système d’exploitation et des les y intégrer (choisissez alors la version Linux !). C’est maintenant facile, Il n’est nécessaire ni d’avoir Windows ou le DOS ni de les supprimer du PC. Gnu/Linux et Windows (ou MacOS) peuvent coexister, mais pas être mélangés, c’est-à-dire qu’il n’est pas recommandé de les installer sur le même lecteur (disque dur non partitionné ou partition), désigné C, D, E... sous Windows. Il faudra disposer de 1 à 3 Go environ. Si on n’a pas deux disques durs, vous créerez une partition (les distributions incluent des logiciels ad hoc), et aurez ainsi plusieurs disques durs virtuels.

Reportez vous à notre article consacré au passage sous Linux. Deux distributions très au point nous semblent d’actualité : Fedora Core3 et Novell Suse Linux 9.2.

Essayez... vous naviguerez plus vite sur Internet, plus besoin d’antivirus, pas de plantage du système quand une application cafouille.

Pour en savoir plus

Le CRDP de Versailles offre une documentation synthétique, où vous ne vous perdrez pas, avec les liens nécessaires pour télécharger les logiciels ou approfondir. Les Crdp de Paris et Versailles proposent pour 5 euros 3 CD de 30 logiciels libres pour l’école (pour Windows, Linux, Mac).

Article réalisé avec l’aide de Laurent Darrieux , Bruno Desroches, Francis Lecher, Frédéric Lopez.



Contact

ADAPT
46 av d’Ivry
75013 Paris



Tel : +33 1 40 632 830
Fax : +33 1 40 632 815
Mél : adapt@snes.edu
SIRET : 348 625 864 000 15

Agenda

<<

2017

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois