Les 20 ans d’ADAPT

Maison d’édition et de diffusion d’informations pour les enseignants, créée par le SNES
jeudi 22 mars 2007

Association créée par le Snes en 1986, Adapt édite des ouvrages destinés aux enseignants du second degré dans des domaines à la fois culturels et pédagogiques. Il s’agit de répondre aux besoins des collègues, en amont de la préparation des cours, de mutualiser des savoirs ou des expériences, et de réfléchir sur des questions relatives à notre métier.

Adapt a développé un service de test de cédéroms et publie des dossiers sur les outils multimédia, sur son site et dans l’US-Magazine (mensuel).

Denis PAGET, nouveau président d’Adapt :

Qu’est-ce qui a poussé le SNES à créer Adapt ?

" Le Snes a créé Adapt il y a vingt ans au moment où il a senti que l’évolution en cours du second degré, rapide et considérable, nécessitait d’inventer des lieux de production d’idées nouvelles. Adapt n’a pas été une nouvelle maison d’édition de manuels scolaires ; l’association s’est dès le départ située au confluent de la réflexion disciplinaire théorique et de l’activité didactique. Elle a permis à de nombreux enseignants de se familiariser rapidement avec des aspects de la recherche utiles pour construire leur métier au quotidien. L’observation du catalogue d’Adapt confirme la constance de cette orientation. Les productions d’Adapt préfigurent l’articulation théorie/pratique qu’a toujours souhaitée le Snes en matière de formation des maîtres."

Etait-ce le rôle d’un syndicat ?

"Cette question se pose au Snes en permanence. Les fondateurs d’Adapt ont voulu créer un espace professionnel indépendant, délivré des tutelles hiérarchiques et mettant en mouvement l’intelligence collective pour penser les évolutions du métier et aider professeurs, Co- Psy, CPE à réfléchir eux-mêmes à leurs pratiques professionnelles. Les carences institutionnelles en la matière ouvrent un espace que le Snes aurait bien tort de ne pas occuper. Le fait qu’Adapt soit une association du Snes signifie le souci militant d’investir syndicalement l’espace professionnel et les activités de travail. Ce point de vue est original dans le monde syndical, et contribue à faire du Snes un lieu éminent et irremplaçable de la réflexion sur les métiers de l’éducation, même si cela n’épuise pas la réflexion sur ce que doit être un syndicalisme de métier comme le nôtre. Adapt, depuis vingt ans par la qualité de ses collaborateurs prouve que les changements passent aussi par un travail de fond sur les missions, les moyens, les gestes, les outils des métiers de l’éducation."

Quels sont vos projets pour les années à venir ?

"Outre la collection d’histoire des sciences, nous avons l’ambition de créer des outils qui permettraient aux nouvelles et nombreuses générations d’enseignants de profiter de toute l’expérience accumulée par ceux qui ont assumé la massification scolaire entre la fin des années soixante et aujourd’hui. Ces générations d’enseignants partent en retraite et emportent avec eux une riche réflexion sur les problèmes de la démocratisation scolaire. Adapt pourrait aider à la transmission de ce patrimoine en crénat une collection centrée sur les grands problèmes scolaires, par exemple l’analyse des résultats de l’Ecole, les moyens de résorber l’échec, l’évolution des collèges, les grandes questions d’orientation, la connaissance du technologique et du professionnel, etc. Des outils de réflexion bien faits, remettant en perspective historique ces problèmes seraent une façon de capitaliser et de transmettre aussi le patrimoine syndical.

Nos professions doivent sortir de l’enfermement quotidien dans les difficultés du métier et retrouver le chemin d’uen réflexion de tous pour sortir le second degré de ses crises. Adapt peut y contribuer en donnant à réfléchir ; le SNES a tout à y gagner."

Jean Rosmorduc, directeur de la collection d’histoire des sciences :

"Historien des sciences moi-même, je cherchais depuis longtemps à créer une collection car l’histoire des sciences est insuffisamment prise en charge à l’Université et il existe trop peu d’ouvrages. Adapt s’est tout de suite montrée enthousiaste. Il se trouve qu’alors j’ai rencontré le responsable du secteur "sciences" de chez Vuibert qui avait identifié lui aussi ce besoin d’une telle collection. Je les ai mis en contact et l’affaire a été vite conclue. Cela fait cinq ans que les deux maisons travaillent ensemble de manière efficace.
Globalement la collection "marche" et semble répondre aux attentes. Nos livres restent cependant trop peu connus de notre « lectorat naturel », c’est-à-dire des enseignants du second degré et de ceux des IUFM. C’est une collection militante et c’est aussi un acte de militantisme que de la faire connaître !"

Marc Jammet responsable du secteur scientifique chez Vuibert :

"L’éditeur de livres scientifiques et techniques doit inventer ses projets et chercher les auteurs qui sauront les réaliser. Une équipe déjà constituée et bien expérimentée comme c’est le cas d’Adapt est, pour un éditeur comme Vuibert, la tête chercheuse en même temps que l’organisation qui saura identifier les sujets capables de contribuer à la vie culturelle, trouver les auteurs qui sauront écrire et, ce qui n’est pas la moindre des obligations éditoriales, piloter les auteurs dans leur travail de documentation et d’écriture.

En bref, dans la collection que nous avons construite et qui compte aujourd’hui plus de 20 titres après 5 ans de coopération, Adapt c’est la tête et Vuibert les bras ! Adapt sait trouver les bons sujets et les bons auteurs, Vuibert se donne les moyens de réaliser et de diffuser les livres : l’un et l’autre sont complémentaires, c’est le secret d’une association qui profite à tous et, nous l’espérons, aux lecteurs. Le plaisir de l’éditeur, dans l’ombre de l’auteur, est dans cette participation plus ou moins consciente et avouée à ce que l’on pourrait pompeusement appeler notre patrimoine culturel. "

Alain Prévot alimente deux pages sur les nouvelles technologies dans chaque US-Mag :

"S’il est indispensable de faire évoluer notre métier en fonction des innovations technologiques, ce n’est évidemment ce n’est pas avec 2 pages par mois qu’on peut permettre aux collègues de les suivre au plus près. Je constate, encore aujourd’hui, un décalage entre les possibilités offertes et ce qui est mis en oeuvre : faible intérêt pour l’outil, doute sur son utilité pédagogique, sentiment d’incompétence, refus de perdre un temps précieux en tâtonnements... Utilisateur de nombreux logiciels, intéressé sans être fasciné, j’essaie avec des collègues plus « pointus » que moi, de m’adresser à un lectorat peu enclin à se plonger dans un vocabulaire spécialisé souvent rebutant. Les sujets, très divers, offrent aux collègues des pistes dans lesquelles choisir. Ainsi peuvent y trouver leur compte tant les collègues qui sous exploitent leurs ressources que ceux qui sont toujours à l’affût de nouveaux liens, logiciels, etc. Nous militons pour des échanges de savoirs et des coopérations en informatique, d’où la place significative apportée aux logiciels libres... Ces pages sont semblent très lues, photocopiées ou adaptées lors de stages de formation, hors du public enseignant parfois."

Les tests de cédéroms

Depuis 1996, nous faisons tester par trois collègues les nouveaux cédéroms envoyés par les éditeurs et nous mettons les résultats en ligne. A ce jour 1500 cédéroms ont été testés. Les consulter avant d’acheter pour la classe ou pour le cadre familial peut éviter d’être déçu.



Vous pouvez nous contacter pour des propositions ou des suggestions par mail. Vous pouvez acheter en ligne. Le port est gratuit.


Contact

ADAPT
46 av d’Ivry
75013 Paris



Tel : +33 1 40 632 830
Fax : +33 1 40 632 815
Mél : adapt@snes.edu
SIRET : 348 625 864 000 15

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois