Le cédérom, support du multimédia éducatif

lundi 28 février 2005
par  Alain Prevot

<a href="#cédérom - support du multimédia"><font color="#FF0000" face="Arial">Le cédérom, support du multimédia ? <a href="#questions élémentaires">Les cédéroms éducatifs : <font color="#FF0000" face="Arial">
<font color="#FF0000" face="Arial">questions élémentaires
<a href="#des cédéroms pour apprendre"><font color="#FF0000" face="Arial">Des cédéroms pour apprendre <a href="#quelques sites pour utiliser des cd"><font color="#FF0000" face="Arial">Quelques sites pour <font color="#FF0000" face="Arial">
<font color="#FF0000" face="Arial">utiliser les cédéroms

 

<font
face="Arial">
Le
cédérom, support du multimédia ?

Le développement du
cédérom en liaison avec l’ordinateur est associé à la
commercialisation de produits multimédias mais un cédérom
est-il multimédia et interactif par nature ?

Un produit est multimédia
s’il combine une pluralité de médias (de vecteurs
d’informations) : texte, image (fixe ou animée, dessin ou
photographie, en 2 ou 3 dimensions), sons (bruit, parole,
musique). Nos bons vieux cours de science sont donc multimédias
et font plus que l’ordinateur en mettant en jeu l’odeur
caractéristique de certaines substances et en faisant manipuler.

Quelle qu’en soit la nature
originelle, l’information stockée par un "computeur"
est numérisée, traduite en une succession de valeurs
numériques. Pour chaque média, un logiciel spécialisé
effectue les opérations de codage et décodage. En revanche, un
support utilisé pour conserver des fichiers numériques convient
en principe à tout type de données et le cédérom n’est qu’un
support parmi d’autres. A priori, peu importe que l’information
soit stockée sur une disquette 3’5 (le standard actuel), une
disquette ZIP (classique support de sauvegarde), une clé USB, un cédérom, un
DVD ou le
disque dur de l’ordinateur.

En fait l’image et
-  plus encore - le son sont toujours gourmands en
mémoire (capacité de stockage) tandis que les supports, eux,
n’ont ni la même capacité, ni la même stabilité, ni le même
temps d’accès, ni la même "mobilité". Comparons les
capacités :

- Sur une disquette
classique d’1,44 mégaoctets (Mo) on peut stocker aisément un
très gros roman ou quelques photographies de qualité
convenable, mais pas une seule pour l’amateur exigeant, ni grand
chose qui puisse ressembler à de la musique ou à une vidéo.

- Avec une disquette
ZIP (100Mo par exemple)ou une clé USB on pourra échanger en nombre
significatif (10 à 20 par exemple selon le niveau d’exigence)
des photographies convenant pour l’impression de qualité.

- Avec plus de 600 Mo,
un cédérom ne sera pas saturé par une bibliothèque de 100 000
pages, ce qui constitue une base de données très riche, pas un
produit multimédia (pas plus qu’un cédérom-audio qui n’offre
que du son). Mais la capacité d’un cédérom est déjà
importante : elle permet d’associer des séquences vidéos,
des images fixes, des enregistrements sonores. Une vraie
production multimédia est rendue possible.

- Le DVD poursuit la
même logique : on peut y enregistrer un long métrage avec
une image excellente, sa bande musicale, la V.O., plusieurs
versions et ... disposer encore de place pour imaginer plus.

 

<font
color="#FF0000" face="Arial">Les cédéroms éducatifs :
questions élémentaires

Navigation

On peut lire, écouter,
regarder une œuvre dans l’ordre voulu par l’auteur. Naviguer
c’est choisir son parcours, sélectionner ses centres
d’intérêts. Cela suppose une organisation transparente de
l’information. C’est possible sur une bande magnétique mais
pesant du fait des délais mécaniques. Sur CD, les temps
d’accès sont de l’ordre de la milliseconde : les
possibilités de navigation ne sont limitées que par
l’imagination et le travail des auteurs. Les liens hypertextes
sont les ingrédients par lesquels un cédérom, comme le web,
est facilement navigable : un simple clic vous transporte
sur une autre page, d’un mot à sa définition, etc : :
applications pédagogiques illimitées.

Interactivité

On questionne l’application qui vous
répond, elle vous questionne, ... bref il y a des
interactions. Dans la limite de ce que le concepteur a pu
imaginer et réaliser !

Lire un cédérom depuis plusieurs
ordinateurs ?

Le marché est dominé par
les produits monopostes mais certains sont compatibles avec les
réseaux. En cas d’appels simultanés (une classe sur un
cédérom), les délais sont appréciables ou négligeables selon
le type d’information appelée et les logiciels de pilotage.
Certains peuvent être copiés sur disque dur donc
démultipliés. Il arrive d’ailleurs que des CD "réservés
au cadre familial" soient activement distribués dans les
écoles et même que, vendus sous licence monoposte, ils soient
parfaitement compatibles avec des réseaux ! Et comme vous
enseignez le "civisme" ... vous inciterez les
éditeurs, etc. à prévoir des licences claires et acceptables
pour les écoles et à développer les versions réseau.

Peut-on copier depuis un CD ?

Certains sont faits pour : tout peut
être copié pour être intégré aux documents ou aux
applications conçues par le professeur. D’autres ne le
prévoient pas mais le "permettent" : à l’aide de
l’explorateur habituel de votre système d’exploitation vous
pouvez explorer le CD et ouvrir les fichiers que vous savez
utiliser. Attention au droit en matière de copie !

Peut-on écrire sur un CD déjà
gravé ?

Non, c’est mécaniquement impossible, mais
parfois le logiciel écrit sur votre disque dur sans que vous
ayez à vous en préoccuper. Vous pouvez ainsi annoter votre
cédérom, ajouter ou modifier des données, conserver ces
modifications (parcours pédagogiques, données ou exercices
adaptés à vos classes). Si vous changez d’ordinateur (sauf
réseau éventuellement) il faut emporter une copie des fichiers
concernés sur une disquette.

Peut-on produire un CD ?

Facilement, avec un graveur
de CD (environ 1500F), dès lors qu’on a quelque chose à y
mettre. Le coût d’un CD non réinscriptible est modique. Préférer les cédéroms les moins transparents. Les CD réinscriptibles, qui posaient il y a peu des problèmes de compatibilité, sont maintenant mieux lus par des machines récentes diverses

Conclusion

Léger, peu fragile, peu coûteux, de
capacité importante avec un temps d’accès négligeable, le
cédérom a introduit une rupture dans le développement d’outils
multimédias interactifs.

<font
color="#FF0000" face="Arial">Quelques exemples de cédéroms pour apprendre.

Attention, cette liste date de la première parution de l’article. Elle servira donc surtout à illustrer la diversité des produits possibles.

Un vrai "multi"média.

  • Musique, l’encyclopédie vivante
    en 3D, un voyage au cœur des instruments
    - Gallimard
    - 199 F
    . Illustration iconique et musicale
    abondante et de qualité. Descriptions historiques,
    "anatomiques" et techniques. Jeux mélodiques
    et rythmiques attrayants sur plusieurs niveaux de
    difficulté. Trois contes pour la poésie et le rêve.
    Une option "Instruments du monde" conduit à un
    site Internet. Un remarquable chapitre sur les notions
    d’acoustique, et un jeu sur les mouvements sonores aux
    consignes claires, et suivant une progression
    intéressante.

Avec une navigation élaborée,
...

  • Dictionnaire encyclopédique
    multimédia Hachette
    - 350 F.
    Dictionnaire encyclopédique adapté dès 11 ans.
    80 000 entrées dont 25 000 noms propres et
    articles documentaires, 4500 illustrations et photos
    haute définition, 200 séquences vidéo, 300 cartes
    interactives, des documents audio. La fonction hypertexte
    est généralisée, tout document peut être imprimé ou
    exporté, on peut créer des diaporamas pour préparer un
    travail des élèves. Mise à jour via Internet. Outil de
    recherche multicritères et carnet personnalisé.

Des textes qu’on peut annoter, cop<font
color="#000000" face="Arial">ier, etc.

  • Encyclopédie de la littérature
    française du Moyen Age à 1925
    - Le
    Catalogue des Lettres - 700 F. 200 œuvres
    en texte intégral. On peut copier-coller, faire toute
    recherche et annoter ou surligner dans le corps du texte.

Des animations et de l’humour

  • Comment ça marche
    - Mattel intercative - 199 F - Un mammouth
    anime les appareils de la vie courante pour initier les
    enfants à savoir "comment ça marche". Une
    encyclopédie originale sur sciences et techniques.

Un logiciel, pas multimédia, pour
créer des exercices

  • Creatext français -
    langues-vivantes
    - Chrysis
    - 390 F.
    Distributeur d’exercices pour
    l’enseignement du français, de l’anglais, de
    l’allemand et de l’espagnol. A partir d’un
    texte, le logiciel propose 15 activités permettant de
    vérifier et de développer la qualité de la
    lecture : lignes mélangées, intrus, Q.C.M .,
    puzzle, repérage, etc., jeu entre l’ordinateur et
    l’élève. Des textes directement exploitables, avec
    la possibilité d’en ajouter. Les exercices sont
    créés automatiquement, à l’exception des Q.C.M.
    et de l’aide lexicale.

Un cédérom substitut du livre

  • Le territoire, lien ou
    frontière ? Actes d’un colloque de l’IRD

    (ex ORSTOM) (octobre 1995) - 120 F.
    De
    nombreux textes à exporter et exploiter pour les
    géographes.

Un multimédia très adaptable,
pour enseigner

  • "1000 mots pour apprendre
    à lire"
    en français, anglais et
    allemand
    - 220 F (licence
    établissement) - EPI,. 13 rue du Jura, 75013. Associe
    image, son, graphie, s’appuie sur les manuels de lecture
    français et est adapté en plus à l’anglais et
    l’allemand en partant d’un corpus de mots de
    base. Pour initiation à la lecture (langue native) et
    approche d’une langue étrangère. Peut être
    utilisé avec des primo arrivants, en collège (6°/5°),
    en remédiation, etc. Permet de créer de nouvelles
    leçons.

Un cédérom dans
l’actualité des "réformes"

  • Ensemble,
    contre le racisme, éd. C.E.M.E.A
    .,22-24 rue
    Seguin, Paris, 18°, 150 F. Textes fondamentaux,
    données historiques, données culturelles, textes
    littéraires, musiques, cas concrets, fiches
    pédagogiques. Mise en relation évidente avec le vécu
    des jeunes, bon outil pour comprendre l’origine de
    comportements, préjugés et stéréotypes. Approches
    historique, anthropologique, sociologique bien mises en
    valeur. Ressorts psychologiques et aspects biologiques
    ont été laissés de côté.

 

<font
face="Arial">
Quelques
sites pour utiliser les cédéroms

  • http://www.adapt.snes.edu<font
    face="Arial"> . Site
    d’Adapt-Snes : 380 tests. Chaque cédérom est
    examiné par 3 collègues puis une fiche descriptive est
    réalisée faisant ressortir intérêt et limites. Nous
    nous plaisons à croire que notre site est le plus
    important dans cet esprit. Egalement des liens avec
    d’autres sites, indépendants des éditeurs.
  • <a
    href="http://www.educnet.education.fr/res/liste.htm"><font
    face="Arial">http://www.educnet.education.fr/res/liste.htm<font
    face="Arial"> Liste des produits RIP (reconnus
    d’Intérêt Pédagogique) par notre ministère. Peu de
    commentaires mais accès à d’autres pages ou sites
    susceptibles de compléter l’information.

Chez nos
collègues francophones

  • face="Arial">http://c-rdi.qc.ca<font
    color="#0000FF" face="Arial"> Le
    Ministère de l’Education du Québec met en ligne de
    nombreux tests faits par des enseignants sur une grille
    d’analyse différente de la nôtre mais conçue dans le
    même esprit. Vous pouvez donnez votre avis en ligne.
    Egalement les adresses de nombreux fournisseurs et
    éditeurs.

Contact

ADAPT
46 av d’Ivry
75013 Paris



Tel : +33 1 40 632 830
Fax : +33 1 40 632 815
Mél : adapt@snes.edu
SIRET : 348 625 864 000 15

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois