Ecole branchée, école républicaine ?

vendredi 23 mars 2012
par  Alain Prevot

Logiciels ludo-éducatifs, cédéroms,
services en ligne, campus électronique, plates-formes de
téléformation en l’absence d’enseignants, les TICE
gagnent du terrain. Sous peu, dans toutes les disciplines, dans
tous les collèges, lycées, universités, les technologies de
l’information et de la communication pour
l’enseignement seront là. Depuis des années, les éditions
Adapt-Snes accompagnent les professeurs dans cette évolution
inéluctable. Aujourd’hui très avancée, celle-ci soulève
des questions à la fois urgentes et délicates. Urgentes, car
pour ce qui est du matériel et des réseaux
d’établissements, la phase de généralisation
s’achève : tout est prêt pour la diffusion de
nouveaux logiciels, de nouveaux programmes informatiques,
desquels naîtront de nouveaux programmes tout court ;
délicates car elles impliquent des prises de position où se
croisent pédagogie, éthique et politique.

Sur cette page :

| article paru dans l’US | Des chiffres
éloquents
|
Quelques sites pour une école "républicaine" | Quelques cédéroms |

size="2">Article de Nicolas Désormonts

Vingt fois sur le
métier à " ticer " remettez votre ouvrage
<font
color="#FF0000" size="4" face="Arial">

Ces outils ont un impact sur les
contenus : " le message, c’est le
medium ", disait Mc Luhan ; et cela mériterait
une réflexion poussée (voir à ce sujet l’indispensable
dossier " pédagogie et Tice " sur le site de
l’Aped http://users.swing.be/aped/Dossiers/D0075PedaTIC.html.
Sont-ils vecteurs d’une idéologie ? Ces outils sont-il
des moyens pour enseigner ? peut-être ? Pour
sélectionner ? sans doute ! Pour démocratiser
l’enseignement et favoriser l’égalité des
chances ? pas sûr... Rien ne prouve, dans cet engouement
pour les TICE, qu’on n’aie pas perdu de vue les fins,
perdu l’habitude de subordonner les moyens aux fins. Ceux
qui disent que les TICE sont le cheval de Troie de firmes voulant
s’accaparer le marché de l’éducation sont-ils
forcément ringards et paranos ?

Les TICE : un
marché prometteur

En elles-mêmes, ces nouvelles formes
d’apprentissage ne s’opposent pas aux valeurs
républicaines. Pour autant, il ne faudrait pas croire que
l’avènement des TICE sera en même temps celui du vieux
rêve humaniste de partage du savoir. C’est plutôt le
contraire qu’on nous prépare.

D’abord, qu’appelons-nous
l’école républicaine ? C’est un modèle scolaire
non réalisé (car la massification de l’enseignement
n’a pas été une vraie démocratisation) mais porteur
d’idéaux inscrits par exemple dans la Constitution de 1946,
à laquelle celle de 1958, qui nous régit, renvoie
toujours : " Art. 22 : Tout
être humain possède, à l’égard de la société, des
droits
qui garantissent, dans l’intégrité et la
dignité de sa personne, son
plein développement
physique, intellectuel et moral
. "
<font
color="#000000" face="Arial">Et la gratuité était prévue à
tous les degrés : " La Nation garantit l’égal
accès
de l’enfant et de l’adulte à
l’instruction, à la formation professionnelle et à la
culture. L’organisation de l’enseignement
public,
gratuit et laïque à tous les degrés
est un devoir
de l’État. ".
B
on
an, mal an, liberté, égalité, fraternité ont trouvé des
traductions concrètes dans l’organisation de
l’enseignement et dans ses contenus. Quant à la laïcité,
séparation des sphères publique et privée, cantonnement des
croyances religieuses, opinions politiques et intérêts
commerciaux
dans la sphère privée, elle est demeurée plus
solide en France que dans d’autres pays européens.

Certes, ceux qui sont épris de ces valeurs
ont déjà avalé quelques couleuvres, mais ils vont
s’étrangler en découvrant le " modèle
d’éducation " de puissants groupes industriels et
d’organismes supranationaux. Aujourd’hui, les patronats
occidentaux découvrent un nouvel Eldorado :
l’enseignement. Leur action a pour conséquence une
" marchandisation " de l’école, qui a
commencé. Quand Jack Lang évoque un recentrage de l’école
sur les " fondamentaux ", entend-il la
réduire à fournir un "socle", c’est-à-dire les
bases élémentaires permettant ensuite de dévier les enfants
vers un enseignement privé et marchand ?
<font
color="#000000" face="Arial">En tout cas, si le marché de
l’édition se fragilise, le marché du multimédia affiche
une santé de fer. Et les enfants scolarisés en constituent le
premier vivier consumériste. Après
Hatier, Nathan vient de lancer un service de soutien scolaire, payant...

Le mécanisme mis en place fonctionne de la
façon suivante : il s’agit d’enseigner non plus des
savoirs ou une culture, mais l’utilisation de didacticiels
qui permettront aux futurs adultes " d’apprendre
à apprendre ", et donc de consommer des logiciels
éducatifs. En 1990, la Commission européenne prétend que la
formation à distance assurera " un enseignement et une
formation rentables ", car conçus " en un
lieu central, et ensuite diffusés au niveau local, ce qui permet
de faire des économies d’échelle " Dans des rapports
de 1996 et 1998, l’OCDE enfonce le clou :
" l’apprentissage à vie ne saurait se fonder sur la
présence permanente d’enseignants ", mais doit être
assuré par des " prestataires de services éducatifs.
<font
color="#000000" face="Arial">[...] La technologie crée un
marché mondial dans le secteur de la formation. [...] La
possibilité nouvelle de proposer des programmes d’enseignement,
sans que les étudiants ou les enseignants partent de chez eux,
pourrait fort bien avoir d’importantes répercussions sur la
structure du système d’enseignement et de formation à
l’échelle mondiale ". Le
rôle des pouvoirs publics se limitera à " assurer
l’accès à l’apprentissage de ceux qui ne constitueront jamais
un marché rentable et dont l’exclusion de la société en
général s’accentuera à mesure que d’autres vont continuer de
progresser ". " Le développement de sources
d’informations et de connaissances différentes va entraîner un
déclin rapide du monopole des établissements scolaires dans le
domaine de l’information et du savoir (...). Même à
l’intérieur des établissements scolaires, l’individualisation
plus marquée des modes d’apprentissage -qui sont flexibles
et induits par la demande- peut être considérée comme
supplantant les formules trop lourdes et dominées par l’offre.
Elle annonce le déclin consécutif du rôle des enseignants,
dont témoigne aussi le développement de nouvelles sources
d’apprentissage, notamment par le biais des TIC et de ressources
humaines autres que le corps enseignant ". Cela se
passe de commentaire. Mais il est urgent d’y apporter des
réponses syndicales.


<font
color="#000080" size="3" face="Arial">Des chiffres
éloquents

7 000 milliards de francs : dépenses
annuelles des États membres de l’OCDE en faveur de
l’enseignement. Un beau gâteau à se partager...

60% des dépenses totales de
formation : en 2000, part de la formation en ligne aux
Etats-Unis (contre 2% en France).

70 millions : nombre de personnes,
qui, selon Cisco, géant US des réseaux informatiques, suivront
des cours en ligne cette année (contre 1 million en 1997).

2 milliards : " Nous allons
vendre notre savoir-faire à l’étranger, et nous nous
sommes fixés un objectif de 2 milliards de francs de chiffre
d’affaires en trois ans. Je suis convaincu qu’il
s’agit là du grand marché du XXIe siècle. " (M.
Allègre, ancien ministre de l’Éducation).

40% : progression annuelle du
marché du multimédia.

85% : part du marché
français du multimédia éducatif contrôlée par deux grands
groupes, Havas Vivendi et Hachette Lagardère
<font
color="#FF0000" face="Arial">.

12 000 mallettes par an : nombre des
supports pédagogiques sur l’euro offerts par Leclerc aux
enseignants. Mais Kellog’s fait mieux : ses 13000 kits
irriguent le primaire de conseils de diététique !


<font
color="#000080" size="3" face="Arial">Ne jetons pas le
bébé avec l’eau du bain !

Condamner les TICE en bloc ? Il en est
d’autant moins question ici que nombre de cédéroms et
sites web défendent et illustrent les valeurs républicaines.

Des sites militants<font
face="Arial"> :

http://www.ecoledemocratique.org/ :
Une visite s’impose sur le
site de l’Appel pour une école démocratique
(Aped) : extrêmement riche d’un point de vue
documentaire et très précis dans ses analyses. On lira
par exemple " Big mac is teaching
you ", quand MacDonald’s se soucie de
l’éducation à l’hygiène alimentaire de nos têtes
blondes.

L’Union des Sites Web pour la Défense de l’École veut regrouper tous les sites qui permettront de mieux comprendre pourquoi les professeurs résistent à certaines réformes.http://membres.multimania.fr/styx/union.htm

Des ressources
pédagogiques et documentaires :

http://www.memorial-caen.fr/ :
Le site du Mémorial pour la Paix de Caen, qui organise chaque année le concours lycéen sur
les Droits de l’Homme : s’ils sont lauréat dans leur
région, les lycéens vont y présenter un
exposé-plaidoierie dénonçant une situation concrète
d’atteinte aux Droits de l’Homme.

Le site d’Eric Ranguin, très fourni en éducation civique : de nombreuses ressources recensées sur l’Union européenne, la justice, les libertés
http://erra.perso.neuf.fr/

L’excellent site de Dominique Natanson, permet la recherche des élèves sur la déportation des juifs, la Résistance et la collaboration, et renvoie à des sites "pour garder mémoire" : antiracisme et antifascisme.
http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/

Site du Haut commissariat aux réfugiés. Une carte du monde, des photographies et des informations sur les réfugiés dans de nombreux
pays, les communiqués de presse de dernière minute sur la situation des réfugiés dans le monde, des thèmes approfondis comme les enfants réfugiés, l’environnement, les femmes et autres sujets.
http://www.unhcr.fr/cgi-bin/texis/vtx/home


<font
color="#000080" size="3" face="Arial">Quelques cédéroms
pour une culture républicaine

Extraits de tests d’Adapt, dont on trouvera
l’intégralité dans notre section "tests de cédéroms" :

  • Femmes - le long chemin - deux
    siècles de lutte pour la liberté, éd. Mémoire,

    retrace la lutte des femmes depuis 1789 et surtout au XXe
    siècle. Utilisé avec d’autres documents, ce cédérom
    engagé peut-être un bon outil entre les mains d’un
    professeur qui le connaîtrait bien.
  • Ensemble contre le racisme, Pour
    une Europe solidaire,
    éd. Cémea
    pourra alimenter une activité d’éducation
    contre les préjugés racistes et pour l’égalité des
    droits. Des fiches pédagogiques fondées sur une
    documentation variée, une mise en relation évidente
    avec le vécu des jeunes en font un bon outil pour mieux
    comprendre l’origine de comportements, préjugés et
    stéréotypes.
  • Salvador Allende, la
    résistance d’un peuple 1973-1998
    , éd.
    Mémoire
      : ce cédérom
    nettement militant fait appel à tous les moyens
    multimédias : vidéos, une quinzaine de chansons
    militantes chiliennes de l’époque, avec textes en
    français, quelques cartes, des photos, un dictionnaire
    de 200 pages et de nombreuses fiches documentaires. Les
    chansons sont intéressantes, et leur texte peut être
    copié/collé.
  • Mémoires de la déportation,
    éd. Fond pour la mémoire de la déportation
    , grand
    prix Möbius 1999, fourmille de documents d’archives
    et de témoignages sur la seconde guerre mondiale.
    D’une grande qualité aux niveaux historique et
    humain, sa présentation peut néanmoins rebuter les
    élèves avant le lycée.
  • La guerre
    d’Algérie
    , éd. INA-La Découverte,
    s’intéresse autant à l’histoire de cette
    guerre qu’à la vision qu’en avaient les
    journalistes à l’époque, à travers 154 photos de
    presse et 104 extraits radiophoniques dont le célèbre
    " je vous ai compris " du général
    De Gaulle, qui permettent de se replacer dans
    l’ambiance de l’époque.



  • Les liens ont été vérifiés.
    Certains Cédéroms ne sont sans doute plus diffusés


    Contact

    ADAPT
    46 av d’Ivry
    75013 Paris



    Tel : +33 1 40 632 830
    Fax : +33 1 40 632 815
    Mél : adapt@snes.edu
    SIRET : 348 625 864 000 15

    Agenda

    <<

    2017

     

    <<

    Juin

     

    Aujourd’hui

    LuMaMeJeVeSaDi
    2930311234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293012
    Aucun évènement à venir les 6 prochains mois