Active - Espagnol

Débutant et intermédiaire
lundi 21 février 2005
par  Alain Prevot

Public concerné :

Débutants, Niveau intermédiaire.
Collèges, Lycées. Espagnol LV2 ou LV3. Egalement pour adultes
grands débutants en autoformation.

Commentaire descriptif
d’Adapt :

Le positif : CD simple
d’utilisation, qui permet de retrouver un grand nombre de
situations de la vie quotidienne dans l’Espagne actuelle, à
travers des dialogues de personnages (séquences de photos avec
bulles et son au choix). Un tuteur vidéo (visage filmé dans une
petite fenêtre, seule vidéo de la méthode), jeune et
bienveillant, accompagne le parcours, guide, aide, encourage en
espagnol lors de la progression.

Après visionnage de chaque petit
roman-photos, au rythme de chacun, des exercices très variés
sont proposés : prononciation, associations de mots,
pêle-mêle, QCM etc. Cela permet de développer ses capacités
en compréhension (écrit et oral) ou sa prononciation. Des clics
droits de souris sur les mots inconnus donnent accès à une
traduction des mots, à une explication brève des formes
verbales. La correction explique les erreurs faites.

Deux fenêtres, l’une
d’exercices, l’autre (IntelliPlan) pour le tableau de
gestion du contenu et l’évaluation, permettent de toujours
savoir où en est l’apprenant. Grâce à Intellipoint, il
peut choisir sa propre progression, réaliser les parcours qui
l’intéressent (pour choisir son approche : grammaire,
thèmes, communication). Il faut un peu de temps pour se
familiariser avec la page Intellipoint, chargée, mais c’est
convaincant avec un peu d’habitude. Bien sûr, on peut aussi
suivre progression proposée. La diversité des exercices est un
des points forts de ce cédérom.

La méthode est construite avec rigueur, et
le choix des faits de langue convaincant. Sur chaque batterie
d’exercices, outre l’aide déjà signalée,
apparaissent les objectifs grammaticaux gradués (tableaux de
conjugaison, structures, en français) ou lexicaux, ce qui évite
d’être " noyé " dans le bain
linguistique. On peut travailler seul –tests en fin de
chapitre-, ou avec un enseignant en salle multimédias. Un
magazine en ligne existe encore (s’inscrire et donner son
e-mail pour avoir accès à des documents) proposant des sujets
de culture et de civilisation et des informations sur la langue.

Sur le plan culturel, outre les premières
leçons (Básicos) où l’on apprend à se présenter, à
prendre congé, téléphoner etc., il existe un parcours à
travers l’Espagne, les grandes villes servant de têtes de
chapitres pour les parcours (Séville, Barcelone, Madrid etc.)
L’ensemble de la Péninsule est ainsi
" visité ", et des sous-chapitres permettent
de découvrir la vie hispanique (la pluie : St Jacques de
Compostelle, le Real Madrid : Madrid, Gaudi :
Barcelone, les pêcheurs : zone Cantabrique, etc.). On prend
contact avec la diversité des "parlers" de différents
groupes sociaux, c’est un espagnol non "aseptisé".

Esthétiquement, l’image fixe domine,
et il y a une grande variété de photos de qualité. Enfin, la
méthode s’inscrit dans le cadre européen commun de
référence pour les langues. On peut préparer l’examen du
TELC (certificado A1 et A2), en choisissant les parcours voulus
sur Intellipoint.

Le logiciel de reconnaissance vocale est
jugé très performant par certains testeurs, casque et micro
fournis étant par ailleurs de bonne qualité, et c’est alors un
atout certain pour ce produit (mais cette appréciation n’est pas
constante : problème de réglage ?).

Le négatif :

- L’esthétique  :
l’image fixe est partout, et à l’heure du DVD, un
étudiant (surtout un adolescent) du début du XXI° siècle se
lassera des romans-photos –. A la limite, on préfèrerait
que le tuteur soit fixe, et voir des animations.

- La culture : Le
parcours à travers les villes d’Espagne serait
intéressant, si des éléments culturels plus authentiques
étaient approfondis. Les personnages des dialogues se trouvent
dans des sites remarquables (Barcelona : La Pedrera, etc.)
pour échanger des propos d’une rare banalité (à la
Pedrera : " ¿Cuánto cuesta la
entrada ? ") sans qu’on apprenne rien sur le
plan culturel ; quand ils ne révèlent pas une optique
utilitaire et néo-libérale : " En estos momentos hay
que adaptarse al mercado ", affirme une étudiante.
D’autres dialogues sont médiocres et sans intérêt (
" ¡Qué tío !").

-Nombre de photos sont de qualité, et en
rapport avec le monde hispanique, mais beaucoup d’autres
n’apportent rien. Les légendes font cruellement défaut.

-" La resaca " :
le thème de la gueule de bois, qui accompagne
l’apprentissage du prétérit est-il judicieux ? Les tunos
(étudiants chanteurs et musiciens) échangent des propos du
genre : " Bebiste como un
desesperado. " ! De même 2 encouragements
du tuteur paraissent discutables ("détends-toi et bois un
verre de vin..." ou "Où est le champagne pour fêter
ça ?").

-D’autres dialogues cependant sont
intéressants et pleins d’humour comme le dialogue entre
deux statues (rois catholiques) sur Christophe Colomb.

- Enfin, si la langue est très correcte,
on trouve des erreurs dans l’aide (ex. :
" tiende " viendrait de
" tener " [sic] (leçon " Al
teléfono ") et " Sé " serait la 2ème
personne de l’impératif de
" Saber "[sic].

Exportation et impression :
exercices imprimables. Pas d’exportation prévue.

Deux difficultés techniques :

-A propos des exercices de prononciation,
les réglages semblent délicats. Il peut être décevant pour un
étudiant de ne pas arriver à " imiter " la
prononciation du locuteur natif, et d’arriver à un taux de
réussite de 30%, alors que son intonation n’est pas en
cause (timbre, hauteur de la voix). Est-il nécessaire
d’évaluer la prononciation, quand l’aspect technique
peut être en cause (micro) ? Ne suffit-il pas de proposer
à l’étudiant, comme cela est fait ici, de
s’enregistrer et de s’écouter ? Un professeur
pourra ensuite évaluer les progrès.

-L’accentuation et les
majuscules entraînent des fautes. Sur un clavier azerty
classique, les accentuations ne sont pas très évidentes à
reproduire (ñ,à,…).

-Sur un ordinateur ancien, on peut obtenir
un décalage du son. Mais c’est aussi lié à la qualité du son.
Il fallait choisir !

Conclusion : Si l’aspect
communicationnel est convaincant (esprit du TELC, du Portfolio
européen des LV), notamment grâce à de bons outils de
contrôle de la prononciation, le côté culturel reste limité
et superficiel (toile de fond, prétexte…), et la forme
moyennement attrayante.

 

Evaluation par critères
 :

N (non, n’existe pas), 2 (limité), 3
(moyen), 4 (bien), 5 (excellent).

Critères généraux  
Apport du cédérom par rapport aux autres supports

<font
face="Arial">4

Qualité des outils de navigation et d’exploitation

<font
face="Arial">4

Richesse de l’information

<font
face="Arial">4

Recherche esthétique

<font
face="Arial">4

Intérêt de la mise en ligne (sur internet)

<font
face="Arial">3

Critères liés au souci d’exploitation dans un projet d’apprentissage  
Possibilité d’exporter des documents vers une application permettant leur adaptation

<font
face="Arial">N

Intérêt de ce multimédia pour acquérir des savoirs

<font
face="Arial">4

Intérêt de ce multimédia pour acquérir des savoir-faire

<font
face="Arial">4

Possibilité de faire d’authentiques recherches

<font
face="Arial">2

Utilité pour la sensibilisation ou la motivation

<font
face="Arial">3

Facilité d’exploitation par l’élève (libre consultation)

<font
face="Arial">4

Observations à
l’intention de l’éditeur :

-Un livret d’accompagnement serait
bienvenu, pour maîtriser plus vite le fonctionnement des options
(Intelliplan...).

-Pourquoi ignorer l’Amérique
hispanophone ?



- Prix indicatif : 39,99 Euros

- Version testée : CD PC

Configuration requise :

- PC : Pentium 233 Mhz ou + Windows 98 Me
NT4 et XP 32 Mo de RAM carte son


Contact

ADAPT
46 av d’Ivry
75013 Paris



Tel : +33 1 40 632 830
Fax : +33 1 40 632 815
Mél : adapt@snes.edu
SIRET : 348 625 864 000 15

Agenda

<<

2017

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois